Un groupe "Paroles de Femmes"

Pourquoi ?

 Dans toutes les activités proposées par la MML, des liens entre les femmes se créent et un travail de citoyenneté se développe. Ce travail s'inscrit dans un travail d'éducation permanente, un travail de réflexion sur elles mêmes, leur vie, en lien avec la société et la mise en place d'objectifs à long terme. Dans cette perspective, différents groupes de "Paroles de Femmes" ont été lancés pour favoriser l'échange entre les femmes sur des divers sujets, qui semblaient problématiques pour les femmes au moment de leur création.

 

Nous avons décidé d'inviter des femmes qui ont envie de s'engager davantage au delà d'un cours de français et qui sont prêtes à réfléchir en groupe sur leurs différents projets de vie en tant que femme.

Quels sujets ?

En 2001, un groupe paroles de femmes a été lancé sur le thème « identités plurielles » qui a abouti sur un travail de récit de vie; qui lui a débouché sur un livre « la fille au mille rêve ».

 

Ensuite il y a eu deux groupes qui ont été lancés sur différentes thématiques....

 

Nous avons lancé en 2007, un groupe paroles de femme que nous avons nommé « être femme, mère et militante » Une exposition de collages et un calendrier ont été réalisés suite au travail de ce groupe.

 

En septembre 2009, nous avons identifié le besoin de lancement d'un nouveau projet de groupe de paroles de femmes, il s'agit d'un groupe "Jeunes Femmes".

Comment ?

 

Présenter le projet

Nous identifions les femmes susceptibes de s'investir dans un tel projet. Nous les rencontrons de façon individuelle mais également en groupe pour leur présenter le projet du groupe Paroles de Femmes. Nous insistons sur la nécessité d'être disponible et prête à partager une partie de leur vie avec d'autres femmes; d'être dans une dynamique d'apprentissage et de prendre du recul sur les situations qu'elles vivent au quotidien.

Créer un groupe

Plusieurs réunions sont consacrées à former une dynamique de groupe; à faire connaissance entre elles, de prendre confiance de pouvoir s'exprimer sans jugement,.... et surtout d'élaborer un fonctionnement que le groupe respecte (comme arriver à temps, prévenir en cas d'empêchement, respecter la confidentialité,....)

 

Témoigner de son vécu

Ensuite, nous travaillons sur des témoignages et des parties de récit de vie. Chaque participante partage son vécu et ressenti en lien avec le sujet du groupe de Paroles. Des questions très précises sont formulées.

Cette partie du processus est essentielle. Il faut y consacrer du temps et créer des conditions pour que chaque participante puisse s'exprimer, en toute liberté, sur ces questions.

Le fait de découvrir qu'elles ne sont pas seules (donc la dimension de groupe et la collectivité) facilite cette liberté de parole et incite les femmes à avoir le courage de partager des récits intimes forts et parfois très douloureux.

 

Analyser pour mieux comprendre

Après cette étape de récit, plusieurs séances sont consacrées pour analyser et approfondir le débat et certaines questions. Une personne spécialiste de la question peut encadrer cette étape pour donner des clefs de lecture au groupe. Les femmes arrivent ainsi à se détacher de leur propre récit pour prendre de la distance et pouvoir l'analyser.

 

 

 

Transmettre par la créativité

La particularité de ce processus est d'entrer en création à partir d'un débat qui a eu lieu. Le groupe décide de "ne pas rester dans le débat", mais on veut transmettre (comment ?) des choses (quoi?) aux femmes. Pour ce travail de créativité, il est important de s'adjoindre une personne qui maîtrise la technique créative utilisée, tout en oubliant pas de faire s'exprimer les femmes ...

Dans ce cadre là, un livre "La fille aux mille rêves" a été rédigé et édité, une exposition avec des collages, suivie de son édition en calendrier ont été créés.

 

La Maison Mosaïque de Vie Féminine, propose diverses formations, ateliers créatifs, et des activités de Bien-être avec des objectifs féministes d'éducation permanente.

300 femmes d'origines différentes s'y rencontrent chaque semaine.

Des bénévoles encadrent toutes les activités.

Rue Tielemans, 11

1020 Bruxelles

02.427.71.69

mm-laeken@viefeminine.be

Métro Ligne 6 (Bockstael)

Tram : 94 Bus : 49 - 53