Le grenier de la solidarité

Le contexte

Le contexte de crise économique et d'austérité engendre une précarisation croissante des habitants du quartier et a un impact particulièrement visible sur les femmes qui fréquentent la Maison Mosaïque. Nous constatons que face à la paupérisation grandissante, les services sociaux locaux sont dépassés et n'arrivent pas à répondre aux besoins du public.

 

Le projet a pour ambition de développer des résistances collectives face au contexte de rigueur économique que nous connaissons en partant des qualités et compétences des femmes qui fréquentent la Maison Mosaïque.

 

Suite a une journée de réflexion sur nos savoirs-être et savoirs-faire, deux groupes de femmes se sont mobilisés pour lancer une friperie (troc de vêtements et accessoires,habits professionnels, matériel de puériculture et jouets pour enfants) ainsi qu'un projet d'échange de services.

L'objectif du projet

L'objectif est de développer la solidarité entre les femmes autour d'un projet commun fondé sur l'échange de biens et de savoirs-faire. Il s'agit de lutter contre la précarité économique avec un système de trocs de biens de nécessité.

Les vêtements professionnels, pour passer des entretiens d'embauche par exemple, favoriseront également l’insertion socio-économique de celles qui cherchent du travail.

Il s'agit aussi de lutter contre l'isolement social en fédérant les femmes autour d'une activité commune basée sur l'échange et la convivialité. La friperie se veut un espace convivial où chacune est accueillie et où des activités solidaires sont organisées (customisation de vêtements, relooking, couture,...).

 

Le projet permettra également de mettre en valeur et de renforcer les compétences des participantes qui sont les porteuses et les ambassadrices du projet. Un groupe de femmes pense ensemble l'orientation du projet et se répartit les tâches d'organisation, de mise en place et de suivi des activités.

L'échange de services permettra aux femmes de renforcer et partager leurs savoirs-faire et de créer des liens de solidarité.

 

L'élaboration d'une stratégie de réponse face au contexte économique austère renforce également l'engagement citoyen et la capacité d'action collective. Des animations annexes permettent de penser en termes politiques le projet et de comprendre les causes de la réalité économique vécue.

Enfin, ce système d'échange lutte directement contre la précarité en créant des solidarités entre les femmes autours de biens de nécessités et de savoirs-faire.

L'implication du public

Les femmes participantes sont les porteuses et les ambassadrices du projet.

Elles sont impliquées à chaque étape de sa réalisation (mise en place, suivi et promotion). Les animations permettent l'élaboration d'un discours critique et politique en lien avec ces nouvelles activités. Le projet vise une participation d'un grand nombre de femmes avec des possibilités d'implication à différents niveaux (fréquentation de la friperie, participation aux animations, partage de savoirs-faire, implication dans l'organisation et la coordination du projet).

 

Le projet s'inscrit dans une perspective à long terme. Il vise à créer un réseau d'échange local durable et avec des possibilités d'extension sur un nouveau public. Des liens de solidarité ponctuels ou structurels entre des personnes qui vivent pour la plupart en situation de précarité sont suscités et

développés. Les animations qui ont pour objectif de proposer des clés de lecture socio-économique visent au développement d'une conscience politique collective. Elles participent également à renforcer la capacité d'action individuelle et collective des participantes amenant ainsi les femmes à être actrice de leur vie.

Les besoins

La Maison Mosaïque dispose d'un grand espace (grenier) pour accueillir le projet mais il doit être aménagé. Nous sommes actuellement à la recherche de:

 

  • Cintres
  • Canapés- fauteuils
  • Caisses- Boites (pour les accessoires et sous-vêtements)
  • Miroirs
  • Tapis
  • Tissus
  • Peintures- pinceaux (des fonds de pots de peintures de toutes les couleurs sont parfaits!)
  • Barres à rideaux- vieux tuyaux,...
  • Étagères- planches
  • Penderie-tringles
  • Cordes ou chaines

Si vous avez du matériel à donner, contactez la Maison Mosaïque par mail ou au 02 427 71 69.

La Maison Mosaïque de Vie Féminine, propose diverses formations, ateliers créatifs, et des activités de Bien-être avec des objectifs féministes d'éducation permanente.

300 femmes d'origines différentes s'y rencontrent chaque semaine.

Des bénévoles encadrent toutes les activités.

Rue Tielemans, 11

1020 Bruxelles

02.427.71.69

mm-laeken@viefeminine.be

Métro Ligne 6 (Bockstael)

Tram : 94 Bus : 49 - 53